Mentions légales

Vanessa 3Décoratrice –Vanessa
Entreprise individuelle
Numéro de SIRET : 88083074000010

Adresse du siège social : 

20B chemin de l’appartenance 49610 Saint Melaine sur Aubance

Mail : contact@vanessa3decoratrice.fr

Téléphone : 06 82 71 50 58

Responsable de la publication :
Vanessa Boiteau

Hébergement :

Ce site est hébergé par OVH

Adresse
Code APE 7410Z
N° TVA : TVA non applicable article 293B du CGI

Déclaration à la CNIL
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en utilisant le formulaire de contact.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Conformément à la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n°2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995, les données collectées à l’occasion de l’utilisation du site vanessa3decoratrice.fr sont anonymes.

À des fins statistiques sont recueillies les données suivantes :
– l’adresse Internet URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site vanessa3decoratrice.fr.
– Le fournisseur d’accès de l’utilisateur ;
– L’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

Protection des données personnelles :
* Aucune information personnelle n’est collectée à votre insu,
* Aucune information personnelle n’est cédée à des tiers.

Droit d’auteur – Copyright

La totalité des éléments du site vanessa3Décoratrice, notamment les textes, présentations, illustrations, photographies, bases de données sont la propriété intellectuelle exclusive de Vanessa Boiteau ou de ses partenaires.
A ce titre, leurs représentations, reproductions, diffusions, partielles ou totales, sont interdites conformément aux dispositions de l’article L. 122-4 du Code de la propriété intellectuelle. Toute personne y procédant sans pouvoir justifier d’une autorisation préalable et expresse du détenteur de ces droits encourt les peines relatives au délit de contrefaçon prévues aux articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.